Accueil > L’actualité > L’évènement de la rentrée septembre : la fête de l’Humanité

L’évènement de la rentrée septembre : la fête de l’Humanité

Les Ceméa seront, comme chaque année, présents lors de la fête de l’Humanité http://fete.humanite.fr/.
Rendez-vous dans la Halle Léo Ferré au sein du village de l’ESS pour un stand partagé « pour un avenir solidaire ».

Ce qui nous rassemblera pour échanger et débattre, envisager notre implication politique et d’agir la thématique « migrants et la crise migratoire ».

Un débat prévu le dimanche de 11h à 12h45 animé par jean-François MIGNARD, membre des CEMEA et Sg de la LDH.

2015-2016, aux côtés des attentats meurtriers, c’est « la crise migratoire », qui a défrayé les chroniques avec son cortège de discours affolés sur les perspectives d’une « invasion » et ses déclarations à l’emporte pièces. « Crise » parce que plus d’un million de personnes, soit moins de 0,5% de la population de l’UE, a franchi les frontières de l’Union européenne pour demander l’asile et le droit de vivre dans des conditions décentes. Il n’en demeure pas moins que les autorités européennes n’ont qu’une seule réponse en tête : boucler le plus hermétiquement possible les frontières de l’espace européen pour limiter les arrivées. C’est ainsi que sont déployées les armada de FRONTEX, voire de l’OTAN et que des accords de « partenariat » sont négociés à coups de milliards d’euros avec les pays tiers : la Turquie, bien sûr, mais aussi les pays d’Afrique sub-saharienne, le Maghreb, etc. Nos frontières forteresses coûtent ainsi la vie à des milliers de personnes pour beaucoup par noyades dans la Méditerranée. Nos lois maintiennent dans la plus grande précarité administrative et sociale celles et ceux qui arrivent sur notre sol, au mépris des conventions internationales ratifiées par la France. Non, les droits des migrants ne sont pas à vendre, quelle que soit la raison de leur déplacement, économique, demain climatique ou aujourd’hui politique. Oui l’Europe et la France peuvent et doivent faire plus et mieux et ce en référence aux conventions internationales ratifiées.

Y Interviendront Jean Pierre Martin psychiatre, un de ceux qui a lancé le travail avec les SDF à Paris. Réseau Santé Mentale CEMEA, très actif avec Médecins du Monde sur les consultations Migrants et les campements. Militant politique et syndical, membre du comité de rédaction de VST, (publication Cemea) et membre du « Groupe des 39 » sur la psychiatrie... Marie-Christine VERGIAT, députée européenne Front de gauche et Catherine TEULE vie-présidente de l’AEDH.

Et comme chaque année, un appel à mobilisation auprès de nos militant.e.s pour tenir le stand, vous pouvez vous inscrire à contact cemea-idf.org

Documents joints

Partenaires Region Ile de France | Se connecter | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé par les CEMÉA Pays de la Loire | Hébergé par Siloh | SPIP